À propos

ENGLISH

À propos de CAN-RESTORE

The Canadian Network for Rehabilitation and Exercise for Solid Organ Transplant CAN-RESTORE est un réseau émergeant de professionnels dédiés à soutenir le bien-être des greffés à travers la promotion de l’exercice et de la réhabilitation. Faisant partie du Programme national de recherche en transplantation du Canada (PNRTC), CAN-RESTORE est le produit d’une collaboration nationale et interdisciplinaire qui combine l’expertise de la recherche en exercice et en réhabilitation. Ainsi, ce réseau canadien recueille les meilleures preuves cliniques disponibles, promouvoit les connaissances sur l’exercice et la réhabilitation et identifie des priorités de recherche.

Comité directeur

Le CAN-RESTORE est supervisé par dix membres du comité directeur.

Mission et Vision

CAN-RESTORE opère sous le mandat suivant:

  • Vision: Une vie saine et active suite à une transplantion d’organe
  • Mission: Viser la santé optimale et le bien-être des candidats et des receveurs d’organes à travers l’exercice physique et la réhabilitation
Plan Stratégique

Le plan stratégique de CAN-RESTORE est basé sur 3 principaux fondements: la recherche, la communication de l’information et le partenariat.

De ce fait, les stratégies prioritaires de notre association pour l’année 2017-2019 incluent les suivantes:

  1. Guider la recherche concernant l’activité physique chez les patients ayant subi des transplantations d’organes solides.  
  2. Communiquer les résultats de recherches et les connaissances sur l’exercice suite à la transplantation d’organes solide aux parties prenantes, tout en ciblant aussi bien les receveurs d’organes suite à leurs chirurgies.
  3. Renforcer les liens et partenariats dans les communautés et entre organisations afin d’augmenter la visibilité et l’accessibilité de l’activité physiques et de ces bienfaits au travers cette population.
Historique

En avril 2013, une rencontre financée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) a été tenue afin de discuter les lacunes dans la recherche sur l’exercice et la réhabilitation pour les candidats donneurs et les receveurs d’organes solides. Cette rencontre avait pour but l’identification des questions de recherche et la création d’un plan ayant pour objectif la promotion des connaissances sur l’exercice et la réhabilitation. Sur une période de deux jours, plus de 50 chercheurs, cliniciens, administrateurs et patients représentants du Canada et des États-Unis ont participé à un échange de discussions et un partage de connaissances à travers des présentations scientifiques.

Des priorités variées ont été identifiées à travers cette rencontre, incluant le besoin de développer une stratégie pour partager aux patients, aux familles et aux professionnels de la santé les meilleures preuves cliniques disponibles sur l’exercice concernant les greffes d’organes solides. En résultat de cette rencontre, les co-directrices (Drs. Sunita Mathur et Tania Janaudis-Ferreira) ressentaient le besoin d’avoir une direction stratégique pour avancer la recherche. Elles ont proposé la création du comité directeur dont les membres ont été choisis par certains des participants à la rencontre. Ce comité directeur est devenu maintenant le CAN-RESTORE.

Articles suggérés (disponibles en anglais seulement)
Liens suggérés

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER L’ARTICLE

Create your website at WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: